Vous recevez cette lettre d’information parce que vous Êtes le délégue ou point de référence pour les communications sociales. Si ce message ne s'affiche pas correctement, Cliquez ici.

SSCS

Bulletin n. 84 fevrier 2017


En un clin d'œil
Autres nuovelles

Espagne - "Mon souhait est que EDEBÉ continue de toucher le cœur des enfants et des jeunes": Célébration de la XXV Edition du Prix EDEBÉ

Espagne -

Barcelone) - Le 26 Janvier a été le 25e anniversaire de l'existence du Prix EDEBÉ pour la littérature pour les enfants et les adolescents. Depuis Janvier 1993, de nombreux travaux et de nombreux auteurs ont été lus et primés, de nombreux jeunes débutants ont été découverts, et beaucoup de jeunes ont été initiés au plaisir de la lecture. Pour célébrer ce grand événement est intervenu hier à Barcelone, le Recteur Majeur des Salésiens, le père Ángel Fernández Artime, le père Filiberto González, Conseiller Général pour la Communication Sociale, le père Stefano Martoglio, Conseilleur pour la Région Méditerranéenne, et plusieurs grandes autorités espagnoles.

L'événement a en effet enregistré la présence du Secrétaire de la Culture de l'Espagne, le Dr Fernando Benzo Sáinz: le Président de la Generalitat de Catalogne, On. Carles Puigdemont, ainsi que les deux Provinciaux salésiens de l'Espagne, le père Cristóbal López Romero (SMX) et le père Juan Carlos Pérez Godoy (SSM), et le directeur de EDEBÉ, Antonio Garrido.

A la XXV Edition du Prix EDEBÉ ont participé 187 œuvres dans la catégorie pour les enfants et 116 œuvres dans la catégorie pour les adolescents, écrites en Castillan (258), Catalan (30), Galizien (10) et Basco (5)). Au cours des 24 éditions précédentes le prix a été attribué à 30 œuvres en Castillan, 13, en Catalan et 4 en Galizien. Il est un magnifique travail en faveur des enfants et des jeunes à travers le monde, des livres qui ont façonné non seulement l'esprit et la culture, mais aussi le cœur des mineurs.

Les vainquers sont: Ricard Ruiz Garzón (Barcelona 1973) avec le roman "La inmortal" (L'Immortelle), et Francisco Diaz Valladores (Villamanrique de la C ondesa - Séville 1950), avec le roman "Tras la sombra del brujo" (Derrière l'ombre du sorcier).

« Je tiens à remercier tous ceux qui ont fait cette histoire de 25 ans de service à la culture - a dit le Recteur Majeur -. Mon espoir est que cette contribution continue. Cette réalité fait partie de notre identité, initiée par notre Don Bosco. Pour la Famille Salésienne est très importante et ma présence ici est pour dire à tous : « Merci pour le travail acharné, pour les nombreux sacrifices! »

Ensuite, le Recteur Majeur a conclu: « Mon souhait est que EDEBÉ continue de toucher le cœur des enfants et des jeunes. »

link: www.infoans.org/fr/sections/nouvelles/item/2561-espagne-mon-souhait-est-que-edebe-continue-de-touche

Faire suivre à un ami

Vous connaissez quelqu'un d'autre qui pourrait être intéressé par cet email? Pourquoi ne pas lui transmettre ce message?

Réunions

CEP - Prague: 20-23.04.2017 Les éditeurs en Europe.
UPS / FCS - Rome: 28-29-04.2017 Journées Salésiennes de Communication pour SDB, FMA, FS.

           
Animation
Lettre du Père Filiberto

Chers confrères et amis,

Cherchant à profiter le mieux possible des messages que le Recteur Majeur adresse à la Famille Salésienne, le Dicastère pour la Communication Sociale de SDB et le Secteur de Communication Sociale de FMA dans leur dernière rencontre semestrielle tenue à la Pisana, sont arrivés à une collaboration pour ce qui regarde la façon d’approfondir l’étrenne 2017.

Nous nous sommes mis d’accord pour publier chaque mois sur nos sites institutionnels un paragraphe pris de l’étrenne et contenant une parole-clef sur le thème. Ce paragraphe sera approfondi et accompagné par une bannière et par une invitation à prier avec une intention que chaque membre de la famille salésienne peut développer personnellement durant le mois en cours.

Nous sommes certains que le thème et le message de cette année sont de grande importance sociale et qu’ils nous engagent avec force sur le chemin tracé par l’Eglise avec le Pape François à travers sa lettre « Amoris Laetitia ». En effet, le Recteur Majeur a pris le thème sur la famille justement pour aider la Famille Salésienne à cheminer en harmonie avec toute l’Eglise.

Je vous invite donc à faire une grande famille sur Internet, à pousser un groupe uni et solide entre les SDB et les FMA en mettant mensuellement cette bannière avec le paragraphe d’approfondissement et l’intention sur tous les sites provinciaux et locaux appartenant à la congrégation, au moment où même les FMA le font sur ceux de leur institut. Être beaucoup à garder toujours à l’esprit le thème de la Famille Salésienne et à faire continuellement les réflexions et prières du fond de nos coeurs, nous feront devenir la levure qui transforme et qui est capable d’influencer la culture en faveur de la famille.

Vous pouvez puiser chaque mois à partir de Mars aux sites de www.sdb.org, www.infoans.org and www.cgfmanet.org pour avoir le matériel complet. Cette collaboration en synergie nous sert aussi comme préparation à la rencontre internationale sur la Pastorale de Jeunes et la Famille qui sera célébrée à Madrid à la fin de Novembre de cette année.

Cette fois-ci non seulement vous saluent tous les membres du Dicastère, mais aussi les Soeurs du Secteur de Communication de FMA.

Avec affection en Don Bosco
Don Filiberto González

email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Information:
Bolivie – Radio “Sariri” : 25 ans et une voix qui ne s’éteint pas
Bolivie – Radio “Sariri” : 25 ans et une voix qui ne s’éteint pas

Escoma) – La Province de la Bolivie est, depuis de nombreuses années, une des présences les plus actives dans le monde de la radio. Sans doute, il n’y avait d’autres choix que celui d’envoyer un message d’espérance, un message évangélique dans les zones éloignées, grâce aux ondes radio. Cet émetteur a commencé à transmettre pour la première fois le 2 février 1992 à Escoma.

Dans les années ’90, la zone rurale des hauts plateaux de La Paz était isolée. Il n’y avait aucun moyen de communication et les gens étaient totalement sans informations. « Nous n’écoutions que les radios du Pérou, car la province est situées à la frontière avec le Pérou. Et alors, vue la nécessité de fournir un service à la population, les prêtres salésiens Dino Oselladore et Miguel Ángel Aimar lancèrent celle qu’aujourd’hui est appelée « radio Sariri », comme l’explique Ramiro Carlo, journaliste à radio ‘Sariri’.
link: www.infoans.org/fr/sections/nouvelles/item/2724-bolivie-radio-sariri-25-ans-et-une-voix-qui-ne-s-ete

Production:
RMG – « Nous sommes une grande famille » : la nouvelle Mappe des Salésiens dans le monde
RMG – « Nous sommes une grande famille » : la nouvelle Mappe des Salésiens dans le monde

Rome) – En de nombreuses communautés, écoles et paroisses salésiennes, les jeunes et les laïcs qui collaborent à la mission ne sont pas toujours conscients de faire vraiment partie d’une « communauté mondiale » (Const. SDB, art.59). Un des signes les plus visibles de cette communion salésienne globale c’est une simple mappe géographique mondiale qui présente toutes les circonscriptions salésiennes éparses en 132 pays. Après deux ans est de nouveau offerte la possibilité d’imprimer une version mise à jour, avec les plus récentes statistiques de chaque Province, Vice-province, Circonscription Spéciale et Délégation.

« Ce précieux travail est réalisé depuis 2012 par le Salésien Coadjuteur Hilario Seo (KOR), que nous remercions pour ce service à la Congrégation – a commenté le P. Filiberto González, Conseiller Général pour la Communication Sociale -. La même gratitude va aussi exprimée à tous ces Salésiens qui fournissent les données avec soin et précision au bureau central du P. Stefano Vanoli et du P. Francesco Maraccani ; merci aussi à la collaboration du P. Václav Klement, Conseiller pour la Région Asie Est-Océanie ». Mappe
link: www.infoans.org/fr/sections/nouvelles/item/2683-rmg-nous-sommes-une-grande-famille-la-nouvelle-mappe

Production:
Vatican – Présentation du film « Les 26 martyrs du Japon »
Vatican – Présentation du film « Les 26 martyrs du Japon »

Vatican) - Il n’y a pas que « Silence ». Après la présentation en ante-prime du dernier long-métrage de Martin Scorsese, on revient au Vatican pour raconter les histoires d’évangélisation et de martyre, des premiers missionnaires au Japon. L’occasion sera donnée par la projection, le 6 février prochain, mémoire liturgique des martyrs japonais, du film « Les 26 martyrs du Japon », récemment retrouvé dans l’Archive audio-visuel de la Congrégation Salésienne.

Le film a était produit en 1931 par l’étude japonaise ‘Nikkatsu’, grâce aussi au soutien financier d’une personnalité du monde catholique japonais, Masaju Hirayama, grand-père de Takaaki Hirayama, qui deviendra évêque de Oita.

La trame, avec amples ellipses typiques du cinéma muet, est située en 1597, et raconte la fin de l’expérience de la première évangélisation du japon, qui avait commencé en 1549 par le jésuite François Xavier. Le film s’ouvre avec le débarquement au Japon du franciscain espagnol Pedro Bautista, envoyé par le Gouverneur des Philippines, et termine – après la décision du gouvernement impérial de mettre fin aux conversions et persécuter les catholiques – avec le martyre final de six franciscains, trois jésuites et dix-sept tertiaires, y compris quatre enfants.

Le metteur en scène Tomiyasu Ikeda, met en scène avec une grande vigueur dramatique la reconstruction du tremblement de terre, la calvaire des persécutés et la crucifixion finale qui, à côté du témoignage de foi des missionnaires, monstre – avec claire référence à l’Evangile - la douleur d’une mère devant le martyre de son enfant. ...
link: www.infoans.org/fr/sections/nouvelles/item/2604-vatican-presentation-du-film-les-26-martyrs-du-japon

Autres nuovelles